Lannion Bergerie Kroaz Min : du fromage et des yaourts d'ici

A Lannion, route de Pleumeur-Bodou, les moutons ont remplacé les vaches. Avec son compagnon, Ana-Gaëlle Le Damany a repris la ferme familiale désormais convertie en bio.

18/05/2017 à 07:07 par ameliethomas

La bergerie a été auto-construite l'année dernière. La ferme s'étend sur 40 hectares dont 25 dédiés au pâturage des animaux : 110 moutons et 10 vaches Aubrac. -
La bergerie a été auto-construite l'année dernière. La ferme s'étend sur 40 hectares dont 25 dédiés au pâturage des animaux : 110 moutons et 10 vaches Aubrac. -

Le silence règne dans le pré. C’est l’heure de la sieste pour les moutons qui se dorent le pelage au soleil. Accompagnée de ses deux chiens, Ana-Gaëlle Le Damany veille sur le troupeau. Dans son élément, au grand air. « C’est un mode de vie, une passion », glisse la jeune femme de 26 ans.

Avec son compagnon, Paul Françoise, âgé de 30 ans, elle a repris en 2016 la ferme de son père, Jean-Yves, installée à Kroaz Min. L’agriculteur de 60 ans reste présent sur l’exploitation, associé au duo jusqu’à son départ à la retraite.

Une nouvelle vie

« On est vraiment content », sourit Ana-Gaëlle Le Damany. Au départ, elle voulait travailler dans l’environnement. « J’ai fait un BTS gestion et protection de l’environnement, raconte la jeune agricultrice. J’ai fait deux ans en apprentissage à la ville de Rennes sur la problématique de l’eau potable. Le sujet était intéressant mais je ne peux pas travailler dans un bureau, j’ai besoin d’être en plein air ». L’idée de reprendre la ferme familiale a alors fait son chemin.

Paul, qui travaillait depuis près de six ans en intérim comme cordiste dans le bâtiment, s’associe à l’aventure. En 2012, ils se lancent. Chacun reprend des formations. Pour elle, une spécialisation dans l’agriculture biologique. Pour lui, un brevet professionnel de responsable d’exploitation agricole. Au gré des stages, le couple engrange les compétences.

« On a tout changé »

Sous l’ère de Jean-Yves Le Damany, la ferme était spécialisée dans les vaches laitières. Avec l’arrivée des jeunes, elle s’est transformée en bergerie. D’une agriculture conventionnelle, elle est aussi passée au biologique. « On a absolument tout changé », glisse Ana-Gaëlle Le Damany. Les bâtiments existants ont été rénovés et un bâtiment pour accueillir la bergerie a été érigé. « On l’a auto construit », précise l’agricultrice. Le chantier, mené l’année dernière, a duré un an.

Au sein du trio, chacun a son rôle. Jean-Yves Le Damany s’occupe des bovins et des cultures. Ana-Gaëlle et Paul se partagent l’élevage des brebis, la transformation fromagère et la vente. Le troupeau se compose de 110 moutons et 10 vaches Aubrac. « C’est une race très rustique qui vient de l’Aveyron. Elles sont là pour valoriser ce que ne mangent pas les brebis, comme ça, il n’y a pas de perte ». D’où la présence des cochons, au nombre de cinq, qui récupèrent les restes de la fromagerie, essentiellement le petit-lait.

Vente à la ferme et sur les marchés

Chaque jour, 50 litres de lait sont transformés. Des fromages, de la faisselle, du fromage blanc et des yaourts sont fabriqués à la ferme depuis la mi-mars. La production est vendue à la ferme, les mercredis et vendredis de 16 h 30 à 19 h. Le couple est également présent sur le marché de Pleumeur-Bodou le samedi matin et à Saint-Michel-en-Grève le vendredi matin. Et envisage également de faire celui de Trégastel prochainement. « C’est le début, on voit comme comment ça se passe », confie Ana-Gaëlle. En 2018, les agriculteurs se lanceront dans la vente de leur viande.

Amélie Thomas

Utile. Plus d’informations sur www.bergeriedekroazmin.fr

22300 Lannion

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Résultats sportifs de votre région
Go

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter