»
Législatives 2017
Tous les résultats dans votre commune et votre circonscription.

Perros-Guirec 450 000 € pour acquérir la maison-phare du Colombier

En 2010, Le Colombier, érigé sur les hauteurs de la rade, avait été vendu aux enchères pour 240 000 €. Sept ans plus tard, il est de nouveau à vendre.

16/05/2017 à 14:16 par ameliethomas

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

« Propriété de caractère à rénover pour amoureux de la mer et de lauthentique ». L’annonce est en ligne sur le site du Bon coin depuis plusieurs semaines. La maison-phare qui domine la rade de Perros, est à vendre. Son prix : 450 000 €. Le propriétaire vante une « vue imprenable sur la baie de Perros et l’ isle Tomé », « un terrain de 1 695 m2 adossé à un bois classé et surplombant la mer de 30 m : tout au bout du monde et à deux pas du centre-ville ». Contacté, le vendeur n’a pas répondu à nos sollicitations.

La maison, 77 m2 avec un étage, a été construite en 1859. Elle semble aujourd’hui à l’abandon. Les volets verts sont fermés, les fenêtres de la verrière sont cassées et laissent entrevoir un intérieur en mauvais état. Dans le jardin, les herbes ont pris leurs aises.

Un feu automatique dans le jardin

La maison-phare abrite un œil-de-bœuf sur le pignon de l’un de ses murs, c’est par là que venait la lumière. Le feu, servant d’alignement pour les bateaux à l’entrée de la rade, a été allumé le 1er août 1860. Il a été électrifié en 1937. La maison phare comptera un gardien jusqu’en 1986.

En 2009, le service des Phares et balises, n’ayant plus les moyens d’entretenir le bâtiment, a installé un feu automatique dressé sur un pylône construit à proximité de la maison. Le service bénéficie depuis d’une servitude de passage afin d’assurer l’entretien du feu. « Il marche tout seul. On y va quatre à cinq fois par an pour le maintenir en l’état », indique Patrick Coadalan des Phares et balises. Le responsable se montre vigilant : « Le futur propriétaire aura les mêmes obligations. Nous ferons attention à ce que le droit de passage soit inscrit au contrat ».

Le feu automatique en service, la maison avait été cédée à l’État puis mise aux enchères par le service des domaines en 2010. La mise à prix était de 100 000 €. Elle sera vendue pour 240 000 €. Son acquéreur, un chef d’entreprise d’origine bretonne, a toujours souhaité garder l’anonymat.

Amélie Thomas

22700 Perros-Guirec

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Résultats sportifs de votre région
Go

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter