Lannion Foot. Maxime D’Ornano (LFC) a donné son accord au Stade briochin

Dans deux matchs, il tournera sa longue page lannionnaise de 11 saisons. Maxime D’Ornano va rejoindre Guillaume Allanou dont il sera le bras droit en CFA.

02/05/2017 à 19:10 par drennek

Maxime D’Ornano a animé 1700 séances d’entraînement en onze saisons. « Il était temps pour moi de tourner la page. De penser à la suite de ma carrière… »
Maxime D’Ornano a animé 1700 séances d’entraînement en onze saisons. « Il était temps pour moi de tourner la page. De penser à la suite de ma carrière… »

Il a donc pris sa décision. Et, mardi, a fait les choses dans l’ordre. A d’abord prévenu le président Philippe Cousyn avec lequel il s’est entretenu. Puis sa garde rapprochée, « ceux avec lesquels il est très proche ». Il a ensuite envoyé un mail au comité directeur. Enfin, mardi soir, le coach a annoncé son départ à ses joueurs dans l’intimité du vestiaire, leur lieu à eux.

«Ce soir, j’aurai une boule au coeur »

Une heure avant de les rejoindre à l’entraînement de 18 h 30, Maxime D’Ornano nous avouait « avoir une boule au cœur car tu n’effaces pas d’un revers de main onze saisons avec le club, avec l’équipe. Il y a des liens très forts. Depuis que je suis au LFC, j’ai dû animer 1700 séances d’entraînement…»

“Du temps pour préparer la suite”

Le fidèle entraîneur des bleus, encore partagé à 50-50 la semaine dernière, voulait que les choses aillent vite. Elles ont été vite. « Le club s’étant maintenu trois matchs avant la fin, ça donne du temps et c’est une occasion unique de bien préparer la suite. A mes yeux, la prochaine saison sera déterminante pour le Lannion FC. Le nouveau groupe de Nationale 3 devrait être exclusivement breton. Il y aura donc derby tous les samedis un peu dans l’esprit d’une super DH. Lannion aura sans doute une carte à jouer. Mais ce sera au nouvel entraîneur de gérer tout cela. De garder les joueurs, d’en recruter d’autres… »

“L’heure est venue”

Pourquoi avoir finalement dit oui au Stade briochin ? « C’est une décision qui n’a pas été si facile que cela à prendre. Mais il était temps pour moi, et peut-être aussi pour le club, de tourner la page. L’heure est venue de penser à la suite de ma carrière. Je connais bien Guillaume Allanou. On a joué ensemble quatre saisons au Stade briochin dont trois en CFA. On a la même vision du foot. Le projet me plait bien. »

L’article complet à lire dans le Trégor du jeudi 4 mai.

22300 Lannion

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Résultats sportifs de votre région
Go

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter