»
Législatives 2017
Tous les résultats dans votre commune et votre circonscription.

Insolite. « Bibiche » a quitté les eaux de Trégastel

L'imposante raie pastenague séjournait depuis 22 ans à l'aquarium marin de Trégastel.

10/02/2017 à 15:14 par Administrateur

raie aquariul

Surprise pour les habitués de l’aquarium marin de Trégastel : un des animaux les plus emblématiques a disparu, malgré la surveillance bienveillante du Père Eternel. La fameuse raie Pastenague, qui a dépassé les 22 ans, l’une des plus vieilles de son espèce vivant en environnement reconstitué…

Qu’on se rassure, elle est en fait toujours en pleine forme et il n’y a là aucun mystère. Chaque année, l’aquarium ferme ses portes au public pendant la période hivernale, entre les vacances scolaires, pour des travaux de rénovation et d’entretien. Et cette période est en fait le moment privilégié pour les échanges d’animaux entre aquariums (les températures basses ralentissent leur métabolisme, ce qui favorise la diminution du stress et de la consommation d’oxygène pendant le transport).  En ce début février, ce n’est pas sans pincement au coeur que les soigneurs de l’aquarium ont ainsi convoyé, entre autres, une certaine « Bibiche » jusqu’au Marinarium de Concarneau. Car elle finissait par se trouver à l’étroit chez nous…

Offerte par des pêcheurs de Trégastel

Arrivée le 11 octobre 1994, cette une raie pastenague (Dasyatis pastinaca) avait été offerte à l’aquarium par deux pêcheurs professionnels trégastellois embarqués sur le Fanchon ; l’un d’eux n’étant autre que le père de Julien, actuellement soigneur à l’aquarium. En pleine forme, elle a alors  été rapidement présentée au public en bassin. Noire, plus bombée que ses congénères, montrant très régulièrement sa face ventrale et dotée d’un aiguillon venimeux, elle fait depuis forte impression auprès des visiteurs. Baptisée « Bibiche » par l’équipe de soigneurs, elle a échappé au surnom de « Goulue » que certains, présents lors des nourrissages, lui voyaient déjà porter.

Changeant de bac de présentation au fur et à mesure de sa croissance, elle a été placée en 2004, du fait de sa belle taille, dans le plus volumineux des bassins. La garder plus longtemps à Trégastel n’était plus possible mais des travaux d’agrandissement ont été lancés, avec un bassin de 50 m3 en prévision.

Sous surveillance dans une piscine gonflable !

Durant les travaux d’agrandissement de l’aquarium, pendant l’hiver 2005-2006, Bibiche a barboté, sous surveillance permanente, dans une piscine gonflable spécialement aménagée dans des locaux municipaux, avec nombre de ses congénères, dans l’attente de la réouverture au printemps 2006.

Mais sa croissance a continué et ce bassin est devenu également trop petit. Stéphane Pascal, conservateur de l’aquarium marin de Trégastel, s’est résolu à se tourner vers ses collègues pour leur proposer de l’accueillir dans leurs bassins. L’équipe du Marinarium de Concarneau a répondu favorablement. Les compétences de ses soigneurs et leur bassin de 120 m3 permettent à l’équipe de Trégastel d’être sereins quant à l’avenir de Bibiche qu’ils soignent depuis si longtemps.

Consolation, le voyage de retour de Concarneau ne s’est pas fait à vide car entre étoiles de mer et petits poissons, les soigneurs de Trégastel ont ramené une jeune raie brunette de sexe masculin qui devrait, d’ici 2 à 3 ans, s’accoupler avec des femelles nées à l’aquarium il y a 4 ans.

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Résultats sportifs de votre région
Go

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter