Perros-Guirec Législatives : Erven Léon renonce à se présenter

Il faisait figure de favori pour représenter la droite et le centre aux législatives. Face à la loi sur le non-cumul des mandats, Erven Léon renonce et privilégie l'action locale.

12/12/2016 à 14:45 par Erwann Hirel

Erven Léon :  " J’ai décidé de consacrer mon temps et mon énergie à notre ville, à notre intercommunalité et à notre département ".
Erven Léon : " J’ai décidé de consacrer mon temps et mon énergie à notre ville, à notre intercommunalité et à notre département ".

Jean-Yves de Chaisemartin estimait qu’au nombre des ” candidatures crédibles ” de la droite et du centre aux prochaines législatives, le maire de Perros-Guirec était ” le mieux placé “ (lire notre dernière édition).
Reste que le maire de Paimpol était aussi sur les rangs, comme son homologue de Saint-Quay-Portrieux, Thierry Simelière. Alors que le seul espoir de succès dans la Ve circonscription était de présenter une candidature unique face à Corinne Erhel, députée sortante…
Fort de son implantation et de sa notoriété, Erven Léon,  vice-président de l’Agglo et du conseil départemental, voulait y aller. ” Sollicité depuis de nombreux mois pour représenter la droite et le centre sur la 5e circonscription du département des Côtes-d’Armor, j’avais décidé d’attendre le résultat des Primaires pour prendre ma décision définitive. L’élection incontestable de François Fillon ne pouvait que m’encourager à contribuer à la réussite du redressement de la France en devenant député des Côtes-d’Armor. Les nombreux messages de soutien et d’encouragement me confortaient dans cet engagement “, situe t-il.

“Agir sur le terrain” avant tout

Mais de fait, en cas d’élection, la nouvelle loi sur le non-cumul des mandats l’aurait obligé à abandonner tous ses mandats locaux et notamment celui de maire de Perros-Guirec. Au terme du délai de réflexion qu’il s’était fixé, Erven Léon a donc mis fin au suspense en ce lundi après-midi : ” Au sein de la prochaine Assemblée Nationale, il n’y aura plus de député-maire. J’ai donc décidé de ne pas me présenter aux élections législatives “.

Et le maire de Perros-Guirec de rappeler que s’il s’est engagé dans la vie publique, ” c’est avant tout pour agir sur le terrain pour le développement harmonieux de notre ville et de notre territoire. Il ne m’est pas concevable d’abandonner le travail que j’ai entrepris avec mes équipes sur Perros-Guirec, les nombreux projets sur Lannion Trégor Communauté et mes responsabilités dans de nombreuses structures départementales “.
“Je me dois de respecter le choix des électeurs de Perros-Guirec et du canton de Perros-Guirec qui m’ont élu pour conduire le changement et offrir de nouvelles perspectives à notre territoire. A chaque échelon, les mois qui viennent seront déterminants pour construire leur avenir. J’ai donc décidé de consacrer mon temps et mon énergie à notre ville, à notre intercommunalité et à notre département dans un esprit de travail collectif avec l’ensemble des élus “, conclut Erven Léon.

22700 Perros-Guirec

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Résultats sportifs de votre région
Go

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter