Trébeurden [PHOTOS] L'arrivée du premier groupe de migrants

Arrivée ce lundi soir à Trébeurden du premier groupe de migrants attendu en provenance de Calais. Le second groupe sera accueilli mardi à Trégastel.

24/10/2016 à 22:02 par Administrateur

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Un temps retardé, le démantèlement du camp de migrants de Calais a en définitive été lancé ce lundi matin. Des files ont été constituées pour remplir les cars, chaque migrant se voyant alors proposer deux destinations.

Le groupe annoncé ces dernières semaines est en définitive arrivé ce lundi en fin de journée à la CCAS de Trébeurden. « 29 migrants ont été accueillis, ils sont majoritairement originaires d’Afrique, précise la préfecture. Accueillir ces personnes fuyant les guerres et les persécutions, c’est avant tout répondre à un objectif humanitaire, celui de leur mise à l’abri ». Et ce de manière temporaire : «  Elle doit permettre aux acteurs associatifs d’aider les migrants à constituer, le cas échéant, un dossier de demande d’asile. Il sera procédé ensuite à leur réorientation dans le dispositif d’hébergement déjà existant, dédié aux demandes d’asile ».

Entièrement financé par l’État, l’accueil de ces 29 migrants est géré par l’association Coallia. Outre un accompagnement administratif, elle leur proposera un soutien social. « Accueillir ces personnes qui se trouvaient en situation de grande précarité à Calais relève de la solidarité nationale. Comme d’autres territoires, notre département doit répondre à cet impératif », conclut la préfecture.

L’arrivée des migrants attendus au village vacances EDF de Trégastel est en revanche prévue mardi. « Ils seront  au nombre de  30 et ce sont uniquement des hommes » indique Denise Le Platinec, adjointe aux affaires sociales à Trégastel. Contrairement à ce qui avait été annoncé, leur origine et leur âge restent encore inconnus, puisque les groupes ne sont en fait constitués qu’au moment de monter dans les cars. « Le préfet sera informé en cours de voyage » signale l’adjointe.

Banque alimentaire et Croix-Rouge mobilisées

Pour leur accueil, une organisation a déjà été mise en place à Trégastel. « Tout a été réalisé en lien avec le préfet, qui s’est déplacé sur les sites d’accueil accompagné du directeur chargé de l’accueil et du suivi des migrants  ainsi que des responsables de secteur de l’association Coallia et le personnel de cette association, déjà opérationnel sur le site de Trégastel ». Coallia peut d’ailleurs mobiliser ses propres ressources : « Ils ont dû prévoir l’essentiel. La banque alimentaire a assuré les premières livraisons et la Croix-Rouge a livré des produits d’hygiène » conclut Denise Le Platinec.

” Connaître les besoins “

Côté associatif, l’Entraide trégastelloise attend les prochaines directives. « Nous avons communiqué nos coordonnées au collectif des Gens heureux de Trégastel et Trébeurden, qui accueille des migrants, et nous avons proposé une ouverture spécifique du vestiaire pour les réfugiés. Nous sommes prêts à porter des effets sur place si nécessaire et à distribuer des packs hygiène, entretien et des compléments alimentaires.  Mais nous attendons de connaître leurs besoins pour répondre efficacement à leurs demandes ».

Quant au collectif des Gens heureux, les volontaires (qui sont aujourd’hui au nombre de 850),  ont rédigé un mot d’accueil personnalisé pour chaque migrant. « En attendant de mieux connaître leurs attentes, nous mettons en place des actions de parrainage, un service interprétariat et  un site de covoiturage pour leurs déplacements ». Par contre, le collectif attend toujours une rencontre avec le préfet. « Nous lui avons fait une demande par écrit. Malheureusement, ce message est resté lettre morte ».

Photos : Sophie Daspre-Guilhem

22560 Trébeurden

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image