Tréguier L'enquête canonique de saint Yves rééditée

Le Fonds Saint-Yves a lancé la réédition de la traduction de l'Enquête canonique sur la vie et les miracles d'Yves Hélory de Kermartin.

28/09/2015 à 13:40 par npipelier

Saint Yves est le seul Breton à avoir été canonisé par l'Eglise (1347), au terme d'une enquête menée 27 après sa mort. Le document vient d'être réédité chez L'Harmattan (Illustration : Saint-Yves par Rogier van der Weyden, XVe siècle)
Saint Yves est le seul Breton à avoir été canonisé par l'Eglise (1347), au terme d'une enquête menée 27 après sa mort. Le document vient d'être réédité chez L'Harmattan (Illustration : Saint Yves par Rogier van der Weyden, XVe siècle)

Tout bon Trégorrois qui se respecte connaît la figure de saint Yves. Celle du saint avec son sac à procès à la main qui s’en va plaider la cause de la veuve et de l’orphelin… Mais en réalité, rares sont ceux à connaître la vraie vie d’Yves Hélory de Kermartin (1253-1303).

Pour réparer ce tort, le fonds Saint-Yves qui oeuvre pour perpétuer le message du saint breton a eu la bonne idée d’appuyer la réédition de la traduction de l’Enquête canonique sur la vie et les miracles d’Yves Hélory de Kermartin qui fut instruite à Tréguier en l’an 1330 par Jean-Paul Le Guillou.

La source

A l’origine, « un long rouleau de 81 peaux de vélin cousues à la suite les unes des autres qui fut présenté en plein consistoire au pape Jean XXII le 4 juin 1331 » précise le traducteur.

Un document aujourd’hui conservé à la Bibliothèque municipale de Saint-Brieuc. C’est ce manuscrit que Jean-Paul Le Guillou s’est mis en tête de traduire du latin en 1989. Un travail qui débouchera sur l’impression confidentielle d’un livret, commandé par le curé de Tréguier Yves Thomas et payé sur les deniers de la paroisse.

Il faudra attendre 2003 pour voir une réimpression de la traduction à laquelle s’abreuvent tout les historiens et biographe du seul saint breton canonisé par l’Eglise.

243 témoignages

Car c’est là que réside la richesse de ce livre imprimé chez L’Harmattan. Il constitue la principale source écrite sur la vie du Trécorrois, rédigée 27 ans après sa mort. Un recueil de 243 témoignages de clercs, notaires, chanoines, notable, gens du peuple… qui l’ont côtoyé à chaque étape de sa vie. Du manoir de Kermartin à Minihy-Tréguier qu’il quitte à 14 ans pour aller étudier les lettres, les sciences et la théologie à l’université de Paris, en passant par la faculté de droit civil d’Orléans jusqu’à son retour au pays à 24 ans.

Défenseur des humbles

Les témoignages divisés en deux livres (l’un sur la vie, l’autre sur les miracles) dressent le portrait d’un ascète charismatique, fervent prédicateur et d’un brillant avocat, soucieux de défendre les laissés-pour-compte.

A tel point que les puissants redoutaient l’apparition de cette silhouette enveloppée d’une étoffe grossière, laissant apparaître un cilice (instrument de supplice) appliqué à même la peau. Au contraire des humbles qui n’hésitaient pas à lui baiser les pieds sanglés de ses célèbres souliers à courroies.

Les miracles

Quant au deuxième livre sur les miracles, dont le traducteur nous met en garde contre une lecture trop anachronique, il a le mérite comme le précise l’évêque Denis Moutel dans sa préface de dresser le catalogue « des maux qui frappent les gens à l’époque médiévale : cécité, paralysie, troubles mentaux, possessions, accidents et noyades ».

Le miracle, ou l’invocation du saint homme, est alors vu comme un recours salvateur face à la rudesse du quotidien au Moyen âge.

« L’appel des pauvres en direction de saint Yves est constant… souligne Denis Moutel. Sans être obligé de conclure avec cette option croyante, le lecteur pourra recevoir les mots étonnants et singuliers qui disent aussi bien les vies en détresse que les vies transformées. » Il n’en fallait pas moins, dès lors, pour faire d’Yves Hélory, un protecteur, un exemple, voire un saint.

L’Enquête canonique sur la vie et les miracles d’Yves Hélory de Kermartin qui fut instruite à Tréguier en l’an 1330 est éditée chez L’Harmattan, dans la collection religions et spiritualité, 27,50 euros.

22220 Tréguier

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Résultats sportifs de votre région
Go

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter